CAP Installateur Sanitaire

Il travaille d’après le plan du maître d’oeuvre qui indique la répartition et l’emplacement des appareils ainsi que le parcours des canalisations. Il peut être amené à mettre lui-même au point des schémas d’installations à partir de ses propres relevés et des consignes reçues. L’ouvrier qualifié repère les emplacements des conduites et des appareils, exécute des percements des différentes parois (murs, planchers et cloisons). Il façonne, assemble des canalisations et les raccorde aux appareils sanitaires.

Il met en service l’installation.

Dans une construction neuve, l’installateur sanitaire intervient à plusieurs reprises de manière chronologique en coordination avec les autres corps d’état, par exemple :
- En début de chantier : pose des réseaux cachés (en sol, en faux-plafond, …)
- En cours de chantier : pose des appareils sanitaires liés au bâti (baignoire, bac à douche, appareils suspendus ou encastrables, ….),
- En fin de chantier : pour la pose des appareils sanitaires complémentaires et accessoires (vasques, évier, …).

L’installateur sanitaire effectue des remises en état de diverses natures dues à l’usure normale ou à la vétusté.