Activité

Chargé d'acheminer l'eau vers des équipements, l'installateur sanitaire travaille d'après des plans pour décider du parcours des tuyauteries en fonction de l'emplacement des appareils. Après avoir percé les planchers, les murs et les cloisons pour ménager le passage des conduites, il façonne les tuyaux en les cintrant pour les raccorder aux équipements et s'assure du bon fonctionnement de l'ensemble. Habitué du dépannage en urgence, il effectue aussi des réparations d'appareils ou remplace les installations vétustes.

Où et Comment?

L'installateur sanitaire travaille seul ou en équipe, parfois en atelier, le plus souvent sur les chantiers, en lien direct avec ses clients, notamment lors des interventions de dépannage. Les méthodes de travail et l'outillage diffèrent selon le matériau utilisé (cuivre, matériaux de synthèse, PVC). L'usage du plomb étant maintenant interdit, il pose des conduites plus légères. Ses champs d'interventions sont variés: logements individuels ou collectifs, hôpitaux, piscines...

Profil

Méthodique et rigoureux, l'installateur sanitaire a le sens du contact pour expliquer ses interventions au client. Il fait preuve d'initiative et d'analyse pour s'adapter à chaque chantier, manipuler des appareils délicats et suivre les évolutions techniques. Son savoir qui s'appuie sur la connaissance du mécanisme de la circulation des fluides en fait un professionnel complet.

Carrières

Les entreprises recrutent des professionnels qualifiés. Les jeunes diplômés sont donc les bienvenus. Avec de l'expérience et des connaissances en gestion et comptabilité, l'installateur sanitaire peut aisément créer ou reprendre une entreprise.